Faire un don
Trouver un établissement
Devenir bénévole
Projet à financer

Passage à la retraite des travailleurs handicapés : Les ambassadeurs de l’horticulture

Une préparation à la retraite des travailleurs handicapés sous le signe de la transmission

Projet

Les travailleurs handicapés séniors de l’ESAT (Établissement et Service d’Aide par le Travail) « Les Ateliers du Plantau » ont passé de nombreuses années de leur vie à produire des plantes aromatiques, arbres fruitiers ou fleurs pour leurs clients. L’approche de la retraite peut provoquer des appréhensions et de la dépression alors même que le travail devient difficile physiquement et mentalement.

En devenant des « Ambassadeurs de l’Horticulture », la Fondation OVE propose de préparer progressivement ces travailleurs à la retraite en leur permettant de valoriser leur expérience et de conserver une utilité sociale :

  • Maintien du lien social avec toutes les personnes de l’ESAT, du bassin de vie et du rapport à la nature,
  • Formation des futurs retraités pour présenter les productions horticoles et la démarche développement durable des « Ateliers du Plantau» lors des foires, salons de la nature ou dans les médias,
  • Parrainage des nouveaux travailleurs handicapés qui prendront leur succession.

Originalités

  • Permettre un parcours de vie sans ruptures en préparant progressivement le passage d’actif à retraité,
  • Valoriser l’expérience acquise et conserver une utilité sociale grâce à la transmission des savoir-être et des savoir-faire aux jeunes travailleurs et futurs ambassadeurs,
  • Prévenir la perte d’autonomie de la personne grâce à sa pleine « mobilisation » motrice, cognitive et sociale.

Le public

15 travailleurs de 50 à 62 ans et 10 retraités récents de 60 à 70 ans avec une déficience intellectuelle légère à moyenne, des troubles psychiques avérés.

Le lieu

ESAT Les Ateliers du Plantau– Chatte (38)

L’ESAT « Les Ateliers du Plantau » est situé dans la commune de Chatte, dans le département de l’Isère (38), entre Valence et Grenoble, à une vingtaine de kilomètres de Romans-sur-Isère. La grande majorité des travailleurs handicapés de l’ESAT sont des « fils et des filles de la région ».

 

Agir à nos côtés