Faire un don
Trouver un établissement
Devenir bénévole
Projet à financer

Les jeunes de l’ASE : Cultivons le Care

Une ferme et un jardin pédagogique pour apprendre à prendre soin

Projet

Les enfants et adolescents relevant de l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE) sont placés à la MECS Eugène Chavant dans le village d’Autrans (38) sur mesure judiciaire parce que leur famille n’a pas su ou n’a pas pu prendre soin d’eux.

Apprendre à se tourner vers l’autre et s’en occuper de manière responsable est un enjeu-clé pour leur équilibre psychologique et leur future vie d’adulte. Les professionnels de la Fondation OVE ont choisi de susciter cet éveil en s’appuyant sur les animaux et la nature:

  • Création d’une mini-ferme avec un âne et des chèvres pour nourrir, soigner les animaux et leur organiser un cadre de vie sécurisant,
  • Création d’un potager avec serre avec des légumes et arbres fruitiers pour aménager des espaces de culture, labourer, planter semer, arroser, récolter et manger,
  • Création d’un jardin des sens avec un arboretum, des plantes aromatiques et un chemin tactile pour agir sur son environnement en intégrant les conséquences de ses actes et se confronter aux enjeux actuels : fragilité de la nature, changement climatique…

Originalités

  • Comprendre et apprendre le “care grâce à l’animal et à la nature,
  • Partager ses créations et ses connaissances avec autrui,
  • Prendre du recul sur les carences familiales pour devenir un adulte responsable.

Des temps forts

Les jeunes de la MECS auront à cœur de transmettre ce qu’ils apprennent :

  • A leurs familles et aux habitants lors d’une journée portes-ouvertes avec dégustation de produits,
  • Aux enfants de l’école maternelle et primaire du village lors d’une visite pédagogique de la ferme.

Le public

30 enfants et adolescents de l’Aide Sociale à l’Enfance âgés de 5 à 15 ans avec des difficultés familiales.

Le lieu

Maison d’Enfants à Caractère Social (MECS) Eugène Chavant-Village d’Autrans (38) & Communauté de Communes du Massif du Vercors

Le jardin et la mini-ferme d’Autrans se développeront sur un beau plateau du Vercors avec la volonté d’une ouverture aux habitants du territoire.

Agir à nos côtés