A- A A+

Une charte, des personnalités et des engagements

Publié le 15/06/2018

Le Centre Robert Doisneau a organisé un événement pour la signature de la charte Romain Jacob en faveur de l’accès aux soins des personnes en situation de handicap le 20 novembre dernier.

 

“La prise de conscience est maintenant réelle en France”, indique Pascal Jacob, “ rendre accessible le soin dans tous les sens de l’accessibilité universelle, ce n’est pas seulement un plan incliné, surtout si en haut de ce plan incliné il y a une porte fermée. C’est bien en haut du plan incliné qu’il faut un sourire, et de la compétence. Il faut que la personne handicapée puisse comprendre ce qu’on propose de lui faire pour le soigner”. Christophe Devys, directeur de l’ARS Île-de-France est revenu sur les fondamentaux de la charte : “En portant cette idée de société inclusive, accueillante, accompagnante, vous êtes le héraut de tous ces héros du quotidien que sont les personnes handicapées, qui doivent se battre pour être, et pour être regardées comme tout le monde, qui doivent dépasser de multiples obstacles, visibles ou invisibles, pour être à la place qui leur revient.”


Des soins sans méfiance ni rejet


“Dans les services d’urgence, pour des interventions chirurgicales ordinaires, pour des soins médicaux simples, ce sont très souvent l’ignorance, la méfiance, la peur, le rejet qui accueillent les personnes en situation de handicap. C’est inadmissible, d’autant qu’il existe des moyens concrets, pratiques pour rendre possible cet accueil” a souligné Denis Piveteau, Conseiller d’Etat, ancien directeur de la CNSA. Un message au-delà des frontières du médico-social Jean-Pierre Demagny, Président de la Fondation : “ Nos objectifs sont encore aujourd’hui de permettre à chacune et à chacun de conduire en autonomie son propre projet ; mais aussi de promouvoir la mixité et la valorisation des échanges entre les générations et entre des populations ayant une grande diversité de parcours. En voici un exemple très concret : dans ces locaux, nous installerons dans quelques semaines la radio VIVRE FM, la radio du handicap, bien connue en Île-de-France. Il s’agit bien pour la Fondation OVE de diffuser un message fort à l’intérieur comme à l’extérieur du monde restreint du médicosocial.”

 


Aujourd’hui, je suis fière, car on ne défend ici pas seulement la personne handicapée mais la vie. La vie c’est la santé, vivre sa vie sereinement, savoir exister en tant que personne, femme, que citoyenne. Noémie Noleau

 

< Retour à la liste des actualités

OVE - Direction générale - 19 rue Marius Grosso - 69120 Vaulx-en-Velin - tél. 04 72 07 42 00